rechercher

Retour
Compte
vide 0,00€
 

Chapeaux Epoque Déguisement thèmes

CHAPEAU EPOQUE (01)

Chapeau époque

L'histoire du chapeau a bien évolué au cours des années mais pour les nostalgiques ou les passionnés il est toujours possible de se coiffer d'un chapeau époque.
Les dames porteront charlotte, bibi, capeline ou chapeau colonial en fonction de l'époque concernée. Les messieurs arboreront un bicorne pour régner, un tricorne pour faire danser les marquises, un chapeau de mousquetaire pour défendre son Roi.
Pour incarner un personnage allant du Moyen Age aux Années Folles, chacun doit trouver son chapeau époque approprié.

CHAPEAU MEDIEVAL (02)

Chapeau médiéval

Le chapeau médiéval en Europe était très diversifié, particulièrement celui des femmes qui ne devaient pas avoir les cheveux entièrement découverts. Dans les autres parties du monde, à cette époque, il y a eu peu de changements vestimentaires; par exemple, les dynasties chinoises et les différents empires japonais perduraient parfois plus d'un siècle. Les grands bouleversements se faisaient lors d'invasions massives, comme l'extension de l'Empire Ottoman, où les pays conquis adoptaient et mélangeaient nouveaux et anciens couvre-chefs. En Europe, on prend conscience que le chapeau est accessoire de mode et celle-ci change au gré des influences et des échanges entre les différents pays.
On voit d'ailleurs arriver dans le chapeau médiéval des formes très particulières comme le hennin, chapeau conique décoré d'un voile qui inspirera les indémodables chapeaux de fée et de magicienne.

CHAPEAU MOYEN AGE (03)

Chapeau moyen âge

Au début du Moyen Âge, la notion de mode vestimentaire n'est pas encore très développée et l'on distingue principalement deux sortes de chapeaux : les coiffes de la noblesse qui tenaient un rôle décoratif et les couvre-chefs utilitaires utilisés par les chevaliers et les paysans. On distingue d'ailleurs un très large panel de chapeaux ou de casques à usage militaire, s'adaptant aux différents corps armés, alors le chapeau Moyen Âge pour homme reste assez timide dans sa diversité. Par contre, les chapeaux portés par les dames avaient des formes diverses et très particulières; cela allait du chapeau largement ouvragé, décoré de voiles et de dentelle, à la coiffe sobre faite de tissu savamment enroulé autour de la tête, du visage et du cou.
Au Moyen Âge, les bandeaux ou couronnes de fleurs sont assez répandus chez les paysannes et les damoiselles; facilement réalisables et peu onéreux ils faisaient office de coiffes dans les campagnes et remplaçaient le chapeau.

CHAPEAU MOUSQUETAIRE (04)

Chapeau de Mousquetaire

La base du chapeau mousquetaire est de type Cyrano, en feutre à larges bords, décoré de plumes, avec une calotte arrondie. Trois tendances sont notables dans sa forme générale.
Bord large : le bord est relevé sur la calotte du côté des plumes, le chapeau est ample et l'un des côté tombe avec souplesse.
Bords relevés : l'un des rebords est relevé en rouleau sur la base de la calotte alors que le rebord qui lui fait face est simplement relevé sur son haut. Le chapeau est aussi d'une belle ampleur.
Bords courts : la calotte est à fond plat, les rebords sont plus courts et légèrement relevés sur les côtés et l'arrière.
Les plumes et les rubans d'ornement sont de couleurs diverses et variées. Plus les plumes sont fournies et plus le chapeau de mousquetaire est somptueux. A l'époque, cela faisait directement référence à la garde d'élite du roi qui se devait d'être aussi grandiose que son monarque.

CHAPEAU MOUSQUETAIRE BLEU (05)

Chapeau de Mousquetaire Bleu

Le chapeau de mousquetaire bleu coiffe un soldat intrépide et séducteur dans les romans et films de cape et d'épée.Traditionnellement en feutre noir, le chapeau est décoré de plumes et d'ornements bleus; il n'y avait cependant pas de couleur prédéfinie pour les atours de la coiffe, celle-ci étant à la charge du porteur. Le roi pouvait à sa guise décider de la couleur de la tenue, surtout lors de parades particulières, et chaque mousquetaire devait évidemment s'y conformer.
Le chapeau mousquetaire bleu fait directement référence à la couleur de l'uniforme et il est souvent le chapeau choisi par les personnes voulant incarner un mousquetaire du Roi comme d'Artagnan; habits et plumes s'accordent ainsi parfaitement.

CHAPEAU TRICORNE (06)

Chapeau tricorne

Le chapeau tricorne voit le jour en Angleterre vers la fin du XVIIIème siècle grâce à l'initiative de certains soldats qui décident de relever trois côtés de leurs couvre-chefs. En effet, les cavaliers sont gênés par les larges rebords de leurs chapeaux et les cavalcades deviennent dangereuses. Les mousquetaires avaient déjà rencontré ce problème au début du siècle, c'est pourquoi ils en relevaient déjà l'un des bords. Cette forme à trois pointes est très largement appréciée dans l'armée puis rapidement comme chapeau officiel militaire dans une grande partie de l'Europe. Par extension, les civils adoptent le tricorne instantanément et il devient le chapeau incontournable de toute une époque. Il est décliné dans de nombreuses versions, du plus sobre au plus décoré. Distinction, grades et médailles y sont cousus, ses bords se couvrent de galon et de marabout le transformant en chapeau de mode habillant toutes les têtes.
Le chapeau tricorne est porté par toutes les classes sociales, marquis, nobliaux, officiers, paysans et, bien sûr, par les célèbres pirates qui sévissent dans les eaux du pacifique au XVIIIème siècle.

CHAPEAU PAYSAN-PAYSANNE (07)

Chapeau Paysan-Paysanne

Objets d'époques du passé, le chapeau de paysan et la coiffe de paysanne répondent à des besoins bien précis comme se protéger du soleil et des intempéries. On distingue deux types de couvre-chefs : les chapeaux d'un côté et les calots ou bonnets de l'autre. En Europe, le chapeau paysan a une forme quasiment standard; il est formé d'une calotte ronde et d'un large rebord. Si les bonnets sont très utilisés par les paysannes, ils sont aussi portés par les hommes. Ils sont de formes diverses, chaque région ayant sa particularité. La principale fonction du bonnet ou du calot est de maintenir les cheveux et de protéger les oreilles par de longues bandes de tissu. Le calot de l'homme se noue sous le cou par ses extensions. Chez la femme, les extensions sont pendantes et un cordon vient s'attacher sous le cou. Le capuchon est aussi très répandu chez les paysans en remplacement du chapeau; il permet de protéger la tête et les épaules de la pluie et se porte facilement par dessus les vêtements.
Le chapeau paysan est généralement confectionné en chanvre, matériau répandu et peu onéreux qui demandait à être longuement travaillé avant d'être tissé.

CHAPEAU PIRATE (08)

Chapeau de pirate

Armé d'un pistolet, de rhum et d'un sabre entre les dents, le pirate à l'haleine fétide est pourtant soigneux de l'apparence de son précieux chapeau qu'il soit Bicorne ou Tricorne.
Le pirate viril n'aura que faire d'un chapeau avec emblème de tête de mort car il se sait persuasif et imposant sans fioritures, de plus son drapeau parle de lui même, il optera donc pour un tricorne noir ou brun selon la couleur de ses cheveux et sa tenue.
Le jeune pirate sillonnera les mers avec un chapeau pirate à tête de mort ou un bandana afin de se donner un air plus féroce.
Inutile de préciser qu'une femme portera également un chapeau simple ou bien un bibi pirate selon les goûts, mais les têtes de morts ne seront pas de mise sauf, peut être, si elles sont en diamants.

CHAPEAU GANGSTER (09)

Chapeau de gangster

Le chapeau gangster fut couramment porté par les messieurs au temps de la prohibition. Un costume à fines rayures complété par ce couvre-chef représente d'ailleurs le stéréotype du mafieux des années 30. La marque Borsalino a rencontré un vif succès en créant le fameux chapeau de feutre du même nom. Si le Gangster est un personnage rencontré dans de nombreux films, il est devenu aujourd'hui une possibilité incontournable lorsqu'il s'agit de choisir un déguisement.
En associant un chapeau gangster, un gros cigare et une grosse bague, vous incarnez un personnage immédiatement identifiable.

CHAPEAU BORSALINO (10)

Chapeau Borsalino

Au cinéma, le Gangster est un personnage récurrent et, pour incarner ce personnage lors d'une soirée déguisée, un chapeau Borsalino est indispensable. A la mode dans les années 30, c'est un feutre mou et luxueux, à larges bords, appelé aussi fedora ou Bogart. Ce chapeau n'était pas réservé aux seuls gangsters; d'ailleurs, dans le film Les Incorruptibles, le mafieux Al Capone et l'agent fédéral Eliot Ness apparaissent tous les deux arborant ce fameux chapeau Borsalino.

CHAPEAU CHARLESTON (11)

Chapeau Charleston

Le charleston est une danse apparue à la fin des années 20, très dynamique et spectaculaire elle est tout de suite appréciée et cadre parfaitement avec l'époque appelée 'les années folles'. La mode vestimentaire tire son nom de cette danse : robes, coiffes et chapeaux sont Charleston. A cette période, la femme s'émancipe, les robes raccourcissent et laissent entrevoir la peau, les cheveux sont coupés courts à la garçonne et l'on voit apparaître le fameux chapeau cloche, représentatif de la coiffe Charleston. La calotte ronde et les bords courts rabaissés en forme de cloche, juste rehaussés de rubans, de fleurs ou de plumes, en font un chapeau chic et distingué, sans extravagance. Le bandeau est aussi très répandu et, comme son homologue, il est relativement simple; son noeud et une plume tiennent lieu de décoration. Il enserre la tête et plaque les cheveux descendant sur le visage et la nuque.
Parler de chapeau Charleston évoque pour la plupart des gens un chapeau cloche ou un bandeau à plume d'autruche.

CHAPEAU COLONIAL (12)

Chapeau colonial

Le chapeau colonial était porté par les occidentaux partis explorer les terres inconnues et notamment l'exploration des tropiques. Le chapeau colonial homme appelé salacot est largement utilisé par les soldats et les explorateurs, il est fonctionnel car robuste et permet une bonne isolation à la chaleur. Il est encore utilisé de nos jours dans certains corps armés pour les parades. Le chapeau colonial femme, quant à lui, n'a quasiment pas subi de transformations depuis son arrivée aux Amériques en 1620. Conçu sur une base de bonnet, il a traversé les siècles jusqu'à la fin du XIXème. Les femmes optent pour un chapeau plus léger en toile et coton. Doté d'un calot et d'une visière plus ou moins grande, il peut être souple ou rigide; les cheveux étaient généralement portés en chignon, d'où la forme du calot, mais quelques mèches pouvaient tomber et encadrer le visage.
Le chapeau colonial femme est couramment appelé bonnet prairie, coiffe quaker ou farmer en référence aux colons américains.

Contact téléphone

Modes de Paiement Modes de Paiement Paiement Sécurisé-SystemPay Banque Populaire